Nous sommes des parents parmi lesquels on compte des travailleurs du domaine de la santé, des enseignants, et des professionnels en télécommunication ayant travaillé entre autres sur le déploiement du réseau 5G au Canada. Nous sommes donc loin de ce que les médias de masse appellent "complotistes" dès qu'on ose exprimer une opinion contraire à ce que prône la Santé Publique.

Nous sommes diplômés universitaires, incluant des Ph.D., capables de lire et interpréter des études scientifiques, et avons connaissance directe de ce qui se passe sur le terrain.

Nous n'avons aucun doute que le port du couvre-visage imposé à nos enfants dans les écoles ne se base sur AUCUNE donnée scientifique fiable [1] et sommes prêts à aller en Cour pour que le Gouvernement justifie cette décision. Nous sommes aussi convaincus que cette obligation qui vise nos enfants est illégale puisqu'elle viole la Charte Canadienne des droits et libertés ainsi que la Charte des droits et libertés de la personne, et croyons être en mesure d'en faire la preuve.

Notre position est qu'en sachant que le décret qui impose le port du couvre-visage porte atteinte à des droits et libertés, le Gouvernement ne peut s'excuser en invoquant l’article premier de la Charte canadienne ou l’article 9.1 de la Charte québécoise, car il devra prouver que cette mesure n'est "ni irrationnelle ni arbitraire et que les moyens choisis sont proportionnés au but visé." [2]

Compte tenu du fait que l'imposition du port du masque à l'école, surtout en classe, qui fait qu'un enfant doit le porter jusqu'à 9 heures par jour, à chaque jour, et de façon presque continue, ne se base sur aucune donnée probante, cette mesure est complètement arbitraire, irrationnelle et disproportionnée.

De plus, le MEES impose le port du masque même dans les cours d'éducation physique lorsqu'il n'est pas possible de conserver en tout temps une distance de 2 mètres entres les élèves, ce qui va à l'encontre des recommandations de l'OMS, car faire de l'exercise avec un couvre-visage pose un danger réel pour la santé des enfants et peut même être fatal [3,4,5]. Cela prouve encore que le Ministre de l'éducation va à l'encontre de ce que dit la science et semble ne pas se soucier du bien-être des jeunes.

Par ailleurs, le Gouvernement sait pertinemment, ou en tout cas devrait le savoir, que la maladie COVID-19, causée par le virus SARS-CoV-2, n'est pas dangereuse pour les enfants et que ceux-ci n'en sont pas de vecteurs. [6,7]

En même temps, le Gouvernement sait que "le port prolongé du masque n'est pas recommandé" [8,9] et peut être nocif: "On peut observer des difficultés respiratoires, des problèmes cutanés et des problèmes de communication pouvant être critiques pour certaines populations (par exemple, les jeunes enfants...)". [10]

Nous pensons donc que l'imposition du port du couvre-visage dans les écoles, surtout en classe, est une mesure inconstitutionnelle et donc illégale, irrationnelle et déraisonnable, et qui de surcroît compromet le développement des jeunes et leur santé. [11,12,13]

Nous sommes sérieux dans notre démarche, et si le Gouvernement et le Ministre de l'éducation ne reviennent pas sur leur décision et mettent fin à cette exigence, nous prendrons la voie des tribunaux pour faire invalider cette mesure et investirons les ressources nécessaires pour y arriver.

Cliquez ici pour voir comment vous pouvez participer et nous aider à gagner cette cause.

1. Revue rapide de la littérature scientifique sur le port du couvre-visage par les enfants; INSPQ, juin 2020

2. Ford c. Québec (Procureur général), [1988] 2 R.C.S. 712

3. COVID-19: Electrophysiological mechanisms underlying sudden cardiac death during exercise with facemasks. Med Hypotheses. 2020;144:110177. doi:10.1016/j.mehy.2020.110177

4. Exercise with facemask; Are we handling a devil's sword? - A physiological hypothesis. Med Hypotheses. 2020;144:110002. doi:10.1016/j.mehy.2020.110002

5. Organisation mondiale de la Santé: Questions-réponses sur les masques et les enfants dans le contexte de la COVID-19

6. La COVID-19 et les enfants, Bureau du conseiller scientifique en chef du Canada, Juillet 2020

7. COVID-19 Transmission and Children: The Child Is Not to Blame, Pediatrics, Août 2020

8. Gouvernement du Québec: Questions et réponses sur les consignes sanitaires, les symptômes, les traitements et la santé mentale dans le contexte de la COVID-19

9. Association Pulmonaire du Québec

10. Recommandations intérimaires COVID-19: port du couvre-visage ou du masque médical par la population générale; INSPQ, juillet 2020

11. Why a Mask is Not Just a Mask, Global Mental Health Programs, Columbia University, April 17, 2020

12. La rentrée scolaire n’est pas coupable; Association des Pédiatres du Québec, Octobre 2020

13. Mental health considerations for children & adolescents in COVID-19 Pandemic. Pak J Med Sci. 2020 May;36(COVID19-S4):S67-S72. doi: 10.12669/pjms.36.COVID19-S4.2759. PMID: 32582317; PMCID: PMC7306970.